| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Oslonovitch
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Manga / Generation Comics

complétez cette fiche
Tome 13
ScénarioYoshida Akimi
DessinYoshida Akimi
CouleursNoir et Blanc
Année2004
EditeurPanini Manga / Generation Comics
SérieBanana Fish, tome 13
autres tomes... 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 ...
Bullenote [détail]

Dino et Yut-Lung se sont associés pour mettre Ash à genoux. S'il ne fait pas ce qu'ils demandent, Blanca abattra Eiji. Pour le protéger, Ash n'a pas d'autre choix que de céder à leur chantage. Il enlève le docteur Dawson et force Max à lui rendre les documents sur le Banana Fish, avant de se livrer à Golzine. Dino jubile. Cette fois, Ash est vaincu. Du moins, c'est ce qu'il croit…

 

1 avis

herbv
Banana Fish est une série assez décriée qui a ses fans ("un des meilleurs mangas de tous les temps") comme ses détracteurs ("c'est jaune, c'est du yaoi, ..."). On peut être aussi un lecteur mitigé car énormément de choses peuvent déplaire dans cette série à commencer par le manque de nuances dans les personnages : il y a "super Ash" d'un côté et tous les autres, souvent assez limités, caricaturaux et au comportement assez peu crédible, de l'autre. Il en est de même des situations manquant souvent de la plus élémentaire des vraisemblances. Mais, à côté de ça, on a un thriller efficace notamment dans les scènes d'action malgré un dessin assez peu dynamique pour les personnages.

Ce volume réprésente bien l'ensemble de la série : un thriller passionnant gâché par des personnages peu crédibles (comme le général américain), au comportement plutôt stupide (la bande d'Ash) ou sonnant assez faux (Steven). Par contre, Ash a toujours une longueur d'avance sur tout le monde grâce à ses qualités supérieures. Mais alors qu'on pourrait être sur le point de laisser tomber le volume, quelques scènes (ici, le comportement de Max ou les échanges Ash - Dino Golzine) viennent sauver l'ensemble. De plus, on appréciera qu'Ash n'est plus aussi faible que dans le volume 12, ce qui était assez ridicule tellement c'était en rupture avec les événements antérieurs.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin