crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par jean loup
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Soleil

compl�tez cette fiche
Astro Boy - La Légende du chevalier Azur
Sc�narioHimekawa Akira | Tezuka Osamu
DessinHimekawa Akira
Ann�e2013
EditeurSoleil
S�rieAstro Boy - La Légende du chevalier Azur, One-shot !
Bullenote [d�tail]

Dans le futur, la robotique va
considérablement aider les humains à se
défaire des tâches les plus fastidieuses.
Mais plus la technologie évolue, et
plus les robots prennent eux-mêmes
conscience de leur condition. Il ne faut
alors qu un pas pour qu ils se révoltent
contre leurs créateurs. Une guerre
éclate alors. Mais au milieu, il y a Tobio, un jeune garçon qui est dépité
par la situation... Jusqu au jour où il
découvre qu il est lui-même un robot...

 

1 avis

rohagus
La Légende du Chevalier Azur est un travail de commande demandé en 2010 au duo de dessinatrices Japonaises qui se cachent sous le pseudo d'Akira Himekawa, auteures des Legend of Zelda. Il s'agissait de surfer sur la sortie du film d'animation Astro Boy sorti de quelques mois auparavant. L'éditeur Kadokawa demanda alors aux dessinatrices de faire une reprise moderne d'un épisode plus ou moins marquant de la série originale de Tezuka, un épisode racontant la révolte des robots contre l'exploitation par les hommes et la tentative de création d'une nation robotique indépendante.

Le récit de cette reprise semble plus ou moins indépendant de toutes autres histoires d'Astro, ou plutôt d'Atom le robot. L'histoire commence sans le mettre en scène puis on le découvre ensuite pour la première fois alors même qu'il ignore qu'il est un robot et qu'il n'a jamais utilisé ses pouvoirs à ce jour. Il est donc possible de le lire sans rien connaître du personnage et de l'oeuvre de Tezuka.
Le dessin, pour sa part, est plutôt maîtrisé, globalement beau, même si son aspect très formaté, à mi-chemin entre shonen et shojo, ne me plait pas et même si certaines scènes ne sont pas toujours très lisibles.

L'intrigue est décevante, en tout cas de la manière avec laquelle elle est racontée. On y sent une recherche de jouer la carte de la grande tragédie, de l'épopée épique avec moult discours philosophiques et grandiloquents. Mais tout cela sonne affreusement naïf et convenu. Les personnages sont caricaturaux et stéréotypés. Le récit manque de rythme et l'histoire se révèle ennuyeuse, sans saveur. Sans parler des nombreuses incohérences et facilités.
Je me suis ennuyé avec l'impression d'avoir lu beaucoup trop d'histoires similaires et bien mieux racontées. Ça sent l'oeuvre commerciale et sans âme.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin