| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Coacho
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Les Humanoïdes Associés

complétez cette fiche
Arène des Balkans
ScénarioThirault Philippe
DessinMiguel Jorge
Année2015
EditeurLes Humanoïdes Associés
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Cela fait vingt ans que Frank a quitté la Croatie, ravagée par la guerre civile. Il a refait sa vie et a un peu oublié les traumatismes du passé. Jusqu’au jour où sa mère décède à Rijeka. Frank emmène aux funérailles son fils Ben, né au Canada, qui n’a jamais rencontré sa famille croate. Les retrouvailles se révèlent houleuses, car Frank est considéré comme un traître par les siens et Ben est perdu parmi ses cousins dont il ne parle pas la langue. Et soudain tout bascule : Ben disparaît mystérieusement. Les autorités semblent impuissantes, les recherches infructueuses. Frank, disposé à remuer ciel et terre, arpente en quête de son fils un pays qu’il ne reconnaît plus…

 

1 avis

rohagus
Arène des Balkans est un récit dur, réaliste et sombre.
Il commence par le retour en Croatie d'un homme exilé au Canada après avoir été soldat durant la guerre de Bosnie. Y emmenant son fils unique qui ne parle même pas le croate, il y retrouve un pays changé et les complexités de sa propre famille et notamment de son frère qui lui reproche d'avoir abandonné les siens. Mais ce qui s'entame comme un roman graphique entre réalité d'un pays en reconstruction et difficiles relations familiales va tourner au drame et au récit policier quand le fils du héros se fait enlever pour être embrigadé dans une sordide organisation mafieuse et sans scrupule.

C'est le genre de récit réaliste et d'autant plus prenant que son sujet est révoltant, avec la traite et la manipulation morale et physique d'enfants par des individus abjects et profitant d'un système corrompu.
Le dessin de Jorge Miguel est d'excellente qualité, très réaliste lui aussi et rehaussé par des couleurs sobres et élégantes.

C'est le genre de récit auquel je ne peux pas faire de reproche objectif car il est très bien mené, si ce n'est une fin un petit peu rapide et bénéficiant d'un soupçon de facilités. C'est une intrigue qui m'aura tenu en haleine mais aussi un peu énervé, d'autant plus qu'il dit s'inspirer de faits réels. Et c'est une réalité vraiment abjecte. C'est une question de goût qui m'empêche de trouver cet album franchement bien, car je n'aurai pas envie de le relire, mais je peux dire avec certitude que les amateurs de récits réalistes et de thrillers sans concession y trouveront leur compte et une bonne lecture.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin