| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Moebius Productions / Stardom

complétez cette fiche
40 Days dans le désert B
ScénarioMoebius
DessinMoebius
CouleursNoir et Blanc
Année1999
EditeurMoebius Productions / Stardom
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

1 avis

thierry
J'ai toujours entretenu une relation trouble avec le travail de Moebius. Mais il est évident que quand un auteur entreprend une telle démarche experimentale, la tâche devient plus hardue pour le lecteur, et il m'est arrivé de me sentir depassé par le bonhomme. Trop délirant. Trop ésotérique.
Trop.
Simplement trop.
Moebius est excessif et radical, comme un exhutoire au classicisme de Blueberry. Sa collaboration avec Charlier en apparaît presque incompréhensible, alors que celle avec Jodorowski paraît plus que jamais évidente.
"40 days dans le desert" s'inscrit dans cette démarche de l'excès. Dès la première page, Moebius nous embarque dans un monde qui n'appartient qu'a lui. Et on se dit que putain, c'est magnifique. Puis, à chaque page, l'éblouissement continue. Merde, Moebius explose sur chaque dessin. Chaque trait est parfaitement a sa place, et pourtant, chaque trait bouge. Il y a de la vie dans tout ca. Une forme de vie non-identifiee.



Oeuvre à la réalistaion atypique, "40 days dans le désert B" a été conçu à la pointe fine, sans dessin préparatoire est-il un carnet de croquis ? Une récréation artistique pour Moebius, sans réelle structure, si ce n'est la présence recurrente d'un ermite en pleine meditation ? Bien plus qu'une suite de dessins, "40 days dans le desert" est une invitation ? Une invitation à partager les 40 jours d'un ermite en pleine méditation. Le nombre 40 revêt une importance particulière dans les traduitions religieuse. La durée du jeûne de Jésus dans le desert du Sinai, le nombre de jours séparant la résurection de Jésus et l'Ascension, les 40 jours de deuil de l'Islam, mais aussi la méditation de 40 jours et 40 nuits a l'issue de laquelle Siddharta attint l'illumination et devint Bouddha.
Voilà le voyage auquel nous convie Moebius: une illumination. L'illumination spirituelle d'un ermite, repoussant progressivement toute influence extérieure jusqu'a disparaître. Mais on peut des lors se poser la question du sous-titre de ce carnet: la strategie de la démence ? Si la démence recouvre la diminution des activités cognitives, causant une perte d'autonomie sur le plan médical, elle représente aussi la finalité de toute activité méditative: se couper des influences externes pour s'ouvrir à une autre niveau de conscience. L'illumination. La stratégie de la démence, c'est ce que recherche à atteindre l'Ermite. Et Moebius illustre magnifiquement ce combat intérieur.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin