| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Mael
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Semic

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioBrubaker Ed
DessinLark Michael
EncrageLark Michael
CouleurGiddings Noelle
Année2004
EditeurSemic
CollectionSemic Books
SérieGotham Central, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

- (Gotham Central #1) [Couverture], Lark Michael (D), Giddings Noelle (C), Digital Chameleon (C)
1ère partie, In the Line of Duty (Gotham Central #1) [Récit à Suivre - Début], Rucka Greg (S), Digital Chameleon (C)
2ème partie, In the Line of Duty (Gotham Central #2) [Récit à Suivre - Fin], Rucka Greg (S), Digital Chameleon (C)
1ère partie, Motive (Gotham Central #3) [Récit à Suivre - Début], Zylonol Studios (C)
2ème partie, Motive (Gotham Central #4) [Récit à suivre], Zylonol Studios (C)
3ème partie, Motive (Gotham Central #5) [Récit à Suivre - Fin], Zylonol Studios (C)
C : Couleurs

 

1 avis

Matt Murdock
Gotham Central, raconte donc le quotidien du commissariat de Gotham City, ville de Batman donc. Mais ici pas de chauve-souris masquée, c'est plutôt des enquêtes policières, vu de l'intérieur du commissariat (ambiance NYPD Blues assurée). Le récit est écrit par Ed Brubaker (Sleeper) et Greg Rucka (Queen & Country) et dessiné par Michaël Lark.

L'ambiance de Gotham Central se veut noire, avec des enquêtes, des meurtres, des policers, des filatures, etc ... Tout cela est très classique, mais cela se lit sans déplaisir, car l'ensemble est bien construit. Chaque enquête ayant son lot de dénouements, de personnages tordus (les ennemis de Batman sont par contre présents, et les policiers doivent se dépetrer de situation parfois compliquée). Le personnage principal semble être Marcus Driver, bien décidé à se venger de Mr Freeze qui a tué son partenaire. Mais pleins d'autres personnages participent à la BD, et chacun a son importance dans le déroulement de l'intrigue.

Restent les dessins de Michaël Lark, qui sont assez classiques (un peu trop à mon goût), mais certains jeux d'ombres et de lumières, certains visages dessinés, font particulèrement penser aux vieux Pulp des années 30. Bref une bonne BD, sympatique à lire, mais c'est pas le dernier Chris Ware.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin